<iframe src="//www.googletagmanager.com/ns.html?id=GTM-MXK97HQ" height="0" width="0" style="display:none;visibility:hidden"></iframe> Cote-Rotie, vin rouge Cote-Rotie - Millesima.be
Fermer
Produits (90)

Côte-Rôtie

Côte-Rôtie image
J. Robinson
15 / 20
Parker
95 / 100
E. Guigal : Château d'Ampuis 2012
 T.V.A.C.Une caisse de 6 Magnums (1,5l)
1 caisse achetée la 2e à - 40%
Livrable
J. Robinson
17 / 20
Parker
93 / 100
E. Guigal : Brune et Blonde 2015
 T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl)
Livrable
J. Robinson
19 / 20
Parker
98-100 / 100
E. Guigal : La Turque 2015
 T.V.A.C.Une caisse de 3 Bouteilles (75cl)
Vins rares
M. Chapoutier : Neve 2018
 H.T.V.A.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl)
Livraison début 2021
M. Chapoutier : La Mordorée 2018
 H.T.V.A.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl)
Livraison début 2021
J. Robinson
17+ / 20
Parker
95-97 / 100
E. Guigal : Château d'Ampuis 2015
 T.V.A.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl)
Livrable
J. Robinson
17 / 20
Parker
93 / 100
Livrable
J. Robinson
18+++ / 20
Parker
98-100 / 100
E. Guigal : La Landonne 2015
 T.V.A.C.Une caisse de 3 Bouteilles (75cl)
Vins rares
J. Robinson
16,5 / 20
Parker
94 / 100
M. Chapoutier : La Mordorée 2013
 T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl)
Livrable
J. Robinson
17,5 / 20
Parker
94 / 100
M. Chapoutier : La Mordorée 2011
 T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl)
Livrable
J. Robinson
16,5 / 20
Parker
89 / 100
M. Chapoutier : La Mordorée 2008
 T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl)
Livrable
J. Robinson
17,5 / 20
Parker
90-93 / 100
M. Chapoutier : La Mordorée 2007
 T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl)
Livrable
Parker
94 / 100
M. Chapoutier : La Mordorée 2006
 T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl)
Livrable
Parker
90 / 100
M. Chapoutier : La Mordorée 2004
 T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl)
Livrable
Parker
89-92 / 100
M. Chapoutier : La Mordorée 2001
 T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl)
Livrable
Parker
95 / 100
M. Chapoutier : La Mordorée 1999
 T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl)
Livrable
Parker
94 / 100
M. Chapoutier : La Mordorée 1998
 T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl)
Livrable
Parker
95-97 / 100
M. Chapoutier : Neve 2017
 T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl)
LIVRAISON DEBUT 2020
J. Robinson
16 / 20
Parker
92 / 100
M. Chapoutier : Les Bécasses 2016
 T.V.A.C.Un carton de 6 Bouteilles (75cl)
Livrable
M. Chapoutier : Les Bécasses 2002
 T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl)
Livrable
Parker
93 / 100
M. Chapoutier : Quatuor 2016
 T.V.A.C.Un carton de 6 Bouteilles (75cl)
Livrable
Louis Chèze : Bellissima 2017
 T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl)
Livrable
Louis Chèze : Bellissima 2016
 T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl)
Livrable
Livrable
Livrable
Livrable
Yves Cuilleron : Bassenon 2017
 T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl)
Livrable
Yves Cuilleron : Madinière 2017
 T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl)
Livrable
Yves Cuilleron : Madinière 2013
 T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl)
Livrable
Parker
89 / 100
Yves Cuilleron : Terres Sombres 2014
 T.V.A.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl)
Livrable
Yves Cuilleron : Terres Sombres 2013
 T.V.A.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl)
Livrable
J. Robinson
16,5 / 20
Parker
95 / 100
Delas : La Landonne 2016
 T.V.A.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl)
Livrable
Parker
91 / 100
Delas : Seigneur de Maugiron 2011
 T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl)
Livrable
J. Robinson
17+ / 20
Parker
91 / 100
Delas : Seigneur de Maugiron 2016
 T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl)
Livrable
Parker
91 / 100
Delas : Seigneur de Maugiron 2014
 T.V.A.C.Un carton de 12 Bouteilles (75cl)
Livrable
Parker
91-93 / 100
Livrable
Parker
91 / 100
Livrable
Parker
92-94 / 100
Livrable
Parker
93 / 100
Livrable
Livrable
Filtres

+

prix

Côte-Rôtie : Zoom sur l’un des plus grands terroirs de Syrah au monde

Ici, pas de pente douce. Partout, le regard se perd au gré des étroites rangées de vignes géométriquement alignées sur de vertigineuses terrasses… Éblouissant et fascinant de beauté, le vignoble de la Côte-Rôtie est l’un des plus beaux de France. Appellation la plus septentrionale de la Vallée du Rhône, la Côte-Rôtie offre une exceptionnelle expression de la Syrah. Histoire, terroirs, cépages et style des vins, découvrez-en plus sur ce trésor de vignoble…

 

Côte-Rôtie, l’un des plus anciens vignobles de France  

Appellation mondialement réputée, la Côte-Rôtie rejoint la lignée de ces vignobles qui ont bâti l’identité viticole française depuis deux millénaires.

 

cote rotie
© Jean-Michel Gérin​​

 

L’emplacement stratégique de la Côte-Rôtie à proximité de la ville de Lugdunum (le nom latin de Lyon), fondée en 43 après J.C, associé à la présence du Rhône facilitera le développement du vignoble. Déjà en 71 après J.C, l’auteur latin Pline l’Ancien citait dans le Livre XIV de son ouvrage « Histoire Naturelle » les crus que l’on surnommait alors « vins de Vienne », cultivés en terrasses, de même que l’auteur Martial ou encore le grec Plutarque. Au VIème après J-C, des écrits précis viennent attester de l’excellence des vins d’Ampuis et de la Côte-Rôtie. C’est ensuite au Moyen-Âge et à la Renaissance que la réputation de ces vins s’envole, ceux-ci rejoignant les tables princières de l’Europe. Parmi les amateurs les plus célèbres des vins de la Côte-Rôtie, citons le Président des États-Unis de 1801 à 1809 – Thomas Jefferson.

C’est à la fin du XIXème siècle que le vignoble de la Côte-Rôtie arrive à son apogée en dépit des attaques du phylloxéra. Mais un autre épisode sombre de l’histoire du XXème siècle viendra meurtrir profondément la Côte-Rôtie en laissant ses traces pour les générations à venir : la Grande Guerre de 14-18. Les importantes pertes humaines viendront porter un coup dur à la viticulture locale.

Il faudra attendre les années 70 pour qu’un vent nouveau souffle sur la belle endormie de la Vallée du Rhône nord. Alors qu’il ne reste qu’une soixantaine d’hectares en production, une nouvelle génération de vignerons s’emploie alors à redonner à la Côte-Rôtie le lustre de son visage d’antan. Aujourd’hui, si la consommation des vins est majoritairement française, plus de 40% de la production est exportée dans le monde entier. Une belle revanche pour ce vignoble emblématique des Côtes du Rhône septentrionales…

 

Carte d’identité du vignoble de la Côte-Rôtie

Situé au sud de Vienne et à 30 kilomètres au sud de Lyon, sur la rive droite du Rhône, le vignoble de la Côte-Rôtie est l’appellation la plus septentrionale de la Vallée du Rhône. Produisant uniquement du vin rouge, c’est en 1940 que le vignoble de la Côte-Rôtie sera classé en tant qu’Appellation d’Origine Contrôlée.

Petite par la taille, l’AOC s’étend sur 280 hectares seulement, répartis sur les communes d’Ampuis, de Saint-Cyr-sur-le-Rhône et de Tupin-et-Semons. Elle compte 75 lieux-dits classés et un peu plus de 100 producteurs. Situé dans le couloir rhodanien, le vignoble de la Côte-Rôtie jouit d’un climat de type « lyonnais » marqué par des hivers relativement tempérés et des étés chauds. L’orientation des coteaux au sud ou sud-est assure une protection efficace contre le redoutable vent du Nord. Le vent chaud du sud permet ainsi d’assurer une bonne ventilation du vignoble favorisant l’excellent état sanitaire de celui-ci.

 

cote rotie
© Domaine Stéphane Ogier

 

Véritable chef d’œuvre architectural, le vignoble de la Côte-Rôtie ne peut que susciter l’admiration. Ce vignoble vertical est constitué de pentes extrêmes avec des inclinaisons allant jusqu’à 60%. C’est d’ailleurs de l’exposition très pentue du vignoble favorisant un ensoleillement très important que la Côte-Rôtie tient son nom. Ce spectaculaire vignoble sculpté par l’homme depuis plus de 2 000 ans conserve encore des traces laissées par les romains avec les petits mûrs en pierres dénommés « cheys » qui permettent de soutenir la vigne accrochée aux pentes. 

 

cote rotie
© E. Guigal

 

Mais d’abord, comment est né ce vignoble si emblématique et d’où tient-il ses grandes qualités ? Remontons le temps. Le vignoble de la Côte-Rôtie que l’on connaît aujourd’hui postérieurement à la formation du Massif Central, à la même époque que la constitution des Alpes, durant l’ère tertiaire (de -66 millions d’années à – 2,6 millions d’années avant notre ère). C’est aussi à ce moment-là que se forme la Vallée du Rhône, par effondrement de grandes failles sur un axe nord-sud. L’AOC Côte-Rôtie est ainsi majoritairement constituée de roches métamorphiques ayant subi une transformation minéralogique et structurale en raison d’une élévation de la température et de la pression. On trouve ainsi des roches de micaschistes sur les communes de Saint-Cyr-sur-le-Rhône ainsi qu’au nord et au centre d’Ampuis. Des sols de gneiss (une roche métamorphique contenant du quartz, du mica et des feldspaths) sont présents au sud d’Ampuis, au nord et au centre de Tupin tandis que l’on trouve des roches de fusion dénommées migmatites sombres au sud de Tupin. Pour simplifier, les sols de la Côte-Rôtie sont de nature granitique, par définition très pauvres avec un PH acide élevé.

Quelques terroirs se distinguent remarquablement pour leur exceptionnelle qualité de vins. Citons par exemple les célèbres Côte Blonde et Côte Brune. La légende dit qu’un Seigneur possédant les terres de Côte-Rôtie au XVIème siècle avait deux filles : l’une blonde et l’autre brune. Il répartit leurs dots en divisant le domaine qui devinrent ainsi connus sous ces noms. Au sud de l’appellation, la Côte Blonde repose sur sols constitués de gneiss tandis que la Côte Brune située au nord de l’appellation repose sur des sols de micaschistes et argileux. Ces deux grands terroirs donnent ainsi naissance à des vins parmi les plus fameux de l’appellation.

 

Côte-Rôtie, le royaume de la Syrah

Dès lors que l’on évoque les plus grands terroirs de Syrah, la Côte-Rôtie figure incontestablement en tête de liste. Cépage emblématique des Côtes du Rhône septentrionales, la Syrah s’épanouit à merveille sur ce petit bout de terre.

Les vins de l’AOC Côte-Rôtie sont ainsi majoritairement issus de Syrah (80% minimum selon le cahier des charges de l’appellation). Cépage difficile à travailler et capricieux, la Syrah donne le meilleur d’elle-même sur les coteaux pentus de l’appellation. Du fait des conditions de culture extrêmes, le travail titanesque réalisé par les vignerons, associé à une maîtrise précise des rendements, permettent à la Syrah de révéler toutes ses qualités. Ici, la Syrah donne naissance à des vins riches en couleurs, dotés d’un grand potentiel aromatique et de tanins à la finesse exceptionnelle.

Étonnamment, c’est un cépage blanc qui peut venir compléter l’assemblage. Cépage emblématique de l’appellation Condrieu, le Viognier peut ainsi entrer dans la composition des vins de l’AOC Côte-Rôtie jusqu’à 20% maximum. Cet ajout est néanmoins de plus en plus rare.

 

Le style des vins de la Côte-Rôtie

Finesse et élégance, deux termes clés qui viennent immédiatement à l’esprit pour décrire le style des vins de la Côte-Rôtie. Vins à sensations fortes, ces crus sont un véritable voyage pour les sens.

Petites astuces pour ne pas vous y méprendre en dégustation à l’aveugle… Les vins de Côte-Rôtie présentent ainsi une belle robe rouge profonde de couleur rubis. Le temps patinera la robe qui prendra alors une couleur tuilée. Complexes, les vins de Côte-Rôtie se distinguent par leurs notes de fruits rouges évoquant la framboise, la cerise ou la fraise ainsi que par les notes de fruits noirs comme le cassis, la myrtille et la mûre. En fonction de l’élevage des crus, des notes boisées, vanillées et toastées peuvent apparaître. Des notes florales aux senteurs de violette ainsi que des notes épicées de poivre blanc, de cannelle et de réglisse caractérisent les vins de l’AOC Côte-Rôtie associées aux notes de sous-bois, de champignon ou encore de cuir et de lard fumé (bacon).

 

cote rotie
© Domaine Stéphane Ogier

 

En bouche, les vins de Côte-Rôtie offrent une belle harmonie entre puissance, acidité, alcool et la finesse de structure des tanins en affichant une grande persistance aromatique. Alors qu’un vin de Côte-Rôtie présentera une solide structure tannique dans sa jeunesse et un fruit vibrant d’énergie, les années permettront de gagner en finesse et en délicatesse. Vous l’aurez compris : les vins de Côte-Rôtie sont par définition des vins de garde qui évoluent remarquablement bien avec le temps.

 

Une appellation portée par le dynamisme de vignerons passionnés

Si l’appellation a connu un tel renouveau, elle le doit à la centaine de vignerons passionnés qui relèvent le pari de cultiver ces terroirs extrêmes en recherchant la plus belle expression de la Syrah.

Impossible de passer à côté de certaines maisons « Stars » de l’appellation. Commençons par Guigal, véritable figure emblématique de la Vallée du Rhône nord. Fondée à Ampuis en 1946 par Étienne Guigal, la maison détient certaines des plus belles parcelles de la Côte Rôtie. Citons par exemple, « La Landonne », à l’origine de la cuvée parcellaire du même nom, ou encore la cuvée « La Mouline » issue de la Côte Blonde et « La Turque » située sur la Côte Brune. Toutes 3 cuvées mythiques, elles incarnent l’élite de la Côte Rôtie.

 

cote rotie
© Yves Cuilleron

 

Passons à la prestigieuse maison M. Chapoutier. Classée parmi les marques de vin les plus admirées dans le monde, elle possède de très beaux terroirs sur la Côte Rôtie. Les cuvées « Les Bécasses », « Neve » ou encore « La Mordorée » figurent au rang des noms les plus célèbres de la Côte Rôtie.

Les maisons Paul Jaboulet-Aîné ou encore Delas et Ferraton Père & Fils font elles aussi partie des références inconditionnelles.

N’oublions pas non plus les très grands vins de Jean-Michel Gérin et du Domaine Georges Vernay, icone de l’appellation Condrieu.

Enfin, terminons par Stéphane Ogier, considéré comme la relève de la Côte-Rôtie. Avec des rendements très faibles et des cuvées extrêmement recherchées, il est aujourd’hui l’un des producteurs les plus passionnants de la Vallée du Rhône septentrionale.

 

Suggestions d’accords autour de la Côte-Rôtie

En panne d’inspiration ? Découvrez quelques suggestions d’accords avec les crus de Côte-Rôtie.

Vin de repas, le Côte-Rôtie s’accorde merveilleusement bien aux plats de viandes, grâce à ses notes fumées et épicées, tels une côte de bœuf ou un filet en croûte. Alliant puissance et finesse, ce grand vin rouge révèlera les gibiers ainsi que les plats à base de truffe. N’oublions pas les terrines et les pâtés ou encore les tourtes et plats à base de champignons. Du côté des fromages, le Côte-Rôtie pourra s’associer avec l’incontournable et si crémeux Saint-Marcellin ou encore la Rigotte du Forez, ce petit fromage d’origine Lyonnaise que l’on trouve aussi dans le Dauphiné et la Loire.

 

Complexité, élégance et finesse, parcourez un vignoble d’exception et savourez avec délice les vins de Côte-Rôtie en découvrant notre sélection de producteurs.