Fermer
Produits (26)

Château Palmer

Château Palmer image
Troisième Grand Cru Classé au...
Livrable
Parker
93 / 100
J. Robinson
16,5 / 20

 T.T.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) |
Livrable

Château Palmer 2009

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
98 / 100
J. Robinson
18 / 20

 T.T.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) |
Livrable

Château Palmer 2015

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
98 / 100
J. Robinson
18 / 20

 T.T.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) |
Livrable

Château Palmer 2014

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
94 / 100
J. Robinson
17,5 / 20

 T.T.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) |
Livrable

Château Palmer 2012

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
96 / 100
J. Robinson
17 / 20

 T.T.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) |
Livrable

Château Palmer 2010

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
96+ / 100
J. Robinson
17 / 20

 T.T.C.Une caisse de 6 Bouteilles (75cl) |
LIVRAISON FIN JUIN 2020

Château Palmer 2008

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
94 / 100
J. Robinson
17 / 20

 T.T.C.1 Bouteille (75cl) |
Livrable

Château Palmer 2006

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
94 / 100
J. Robinson
17,5 / 20

 T.T.C.1 Jéroboam (5l) |
LIVRAISON FIN JUIN 2020

Château Palmer 2005

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
97 / 100
J. Robinson
17+ / 20

 T.T.C.1 Bouteille (75cl) |
LIVRAISON FIN JUIN 2020

Château Palmer 2000

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
94 / 100
J. Robinson
18 / 20

 T.T.C.1 Bouteille (75cl) |
LIVRAISON FIN JUIN 2020

Château Palmer 1999

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
95 / 100
J. Robinson
17.5+ / 20

 T.T.C.1 Bouteille (75cl) |
LIVRAISON FIN JUIN 2020

Château Palmer 1998

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
91 / 100

 T.T.C.1 Bouteille (75cl) |
LIVRAISON FIN JUIN 2020

Château Palmer 1996

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
91 / 100
J. Robinson
16,5 / 20

 T.T.C.1 Bouteille (75cl) |
LIVRAISON FIN JUIN 2020

Château Palmer 1995

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
90 / 100
J. Robinson
17,5 / 20

 T.T.C.1 Bouteille (75cl) |
LIVRAISON FIN JUIN 2020

Château Palmer 1990

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
92 / 100
J. Robinson
18 / 20

 T.T.C.1 Bouteille (75cl) |
LIVRAISON FIN JUIN 2020

Château Palmer 1989

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
95 / 100
J. Robinson
17,5 / 20

 T.T.C.1 Bouteille (75cl) |
Livrable
Parker
90-92 / 100
J. Robinson
17,5 / 20

 T.T.C.Une caisse de 12 Bouteilles (75cl) |
Livrable

 T.T.C.1 Bouteille (75cl) |
LIVRAISON FIN JUIN 2020

 T.T.C.1 Bouteille (75cl) |
Livraison début 2022

Château Palmer 2019

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 

 H.T.Une caisse de 12 Demi-Bouteilles (37,5cl) |
LIVRAISON FIN JUIN 2020

Château Palmer 2017

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
97+ / 100
J. Robinson
17.5+ / 20

 T.T.C.Une caisse de 12 Demi-Bouteilles (37,5cl) |
Livrable

Château Palmer 2016

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
Parker
98+ / 100
J. Robinson
17.5+ / 20

 T.T.C.Une caisse de 12 Demi-Bouteilles (37,5cl) |
Livraison début 2022

 H.T.Une caisse de 12 Demi-Bouteilles (37,5cl) |
Livrable
Parker
92 / 100
J. Robinson
17 / 20

 T.T.C.Une caisse de 3 Magnums (1,5l) |
Livrable
Parker
91 / 100
J. Robinson
16,5 / 20

 T.T.C.Une caisse de 6 Magnums (1,5l) |
Livrable

Château Palmer 2013

Bordeaux - Margaux - Rouge
3e cru classé 
J. Robinson
15,5 / 20

 T.T.C.1 Double-Magnum (3l) |
Filtres

Prix

de
à

Château Palmer, zoom sur une icône de Margaux en harmonie avec la biodiversité

Découvrir le château Palmer, c’est découvrir toute une philosophie. De la vigne au chai, du raisin à la bouteille, le majestueux Grand Cru Classé de Margaux est animé par la volonté de respecter la biodiversité pour parvenir à l’harmonie dans le vignoble et la retranscrire dans le verre. Histoire, terroir, biodiversité, biodynamie et savoir-faire, découvrez tous les secrets d’une icône de Margaux…

 

Le Lieutenant-Colonel Charles Palmer : l’homme à l’origine de la naissance du château Palmer

Derrière le nom du château Palmer se cache celui d’un homme : le Lieutenant-Colonel Charles Palmer. En 1814, l’homme connu tant pour ses faits d’armes que pour ses conquêtes féminines fait chavirer le cœur de Madame Marie Brunet de Ferrière. La jeune veuve lui vendra en une journée la propriété située dans le Médoc dont elle vient d’hériter : le domaine de Gascq. Les vins issus de ces terres médocaines jouissaient déjà d’une belle réputation depuis le début du XVIIIème siècle. Dès lors, celui qui deviendra Major Général de l’armée britannique met tout son cœur et son énergie dans la modernisation de ce domaine viticole. La propriété héritera du nom que nous lui connaissons aujourd’hui : le château Palmer.

 

La renaissance du château Palmer sous l’impulsion des frères Pereire

C’est en 1853 que le château Palmer devient la propriété des deux frères Pereire Émile et Isaac. Élevés à Bordeaux, Émile et Isaac Pereire sont des hommes d’affaires dans l’industrie du chemin de fer, de l’immobilier et de la banque. Ils ne résistent pas à l’appel des Grands Crus. L’acquisition du château Palmer leur permet de satisfaire ce désir. Ce sont eux qui donneront au château Palmer ce style néo-Renaissance si singulier. En une année, le château Palmer prend ainsi le visage que nous lui connaissons aujourd’hui. Les dépendances bâties autour du château deviendront ainsi le village des artisans du domaine. En dépit des crises viticoles avec l’arrivée du phylloxera, de l’oïdium et du mildiou sur le vignoble bordelais puis ensuite de la Première Guerre Mondiale, le château Palmer ne cessera de briller sur les terres de Margaux.


 

Grand Cru Classé Château Palmer
Grand Cru Classé Château Palmer à Margaux © Olivier Metzger

 

La vie du château Palmer depuis 1938

À la suite des frères Perreire, quatre grandes familles présideront à la destinée du château Palmer. Les familles Sichel, Mähler-Besse, Ginestet et Miailhe viendront ainsi assoir la pérennité du château Palmer. Le domaine est aujourd’hui la propriété des familles Sichel et Mälher-Besse. Grâce au soin apporté au vignoble, le château Palmer deviendra ainsi l’un des meilleurs Grands Crus de Bordeaux. C’est en 2004 que Thomas Duroux prend les rênes du château Palmer. Tombé amoureux de ce Grand Cru Classé au terroir prestigieux, le Directeur Général du château Palmer veille sur le vignoble comme sur un trésor. Comme un trait d’union continu entre le passé et le présent, l’histoire du château Palmer continue de s’écrire.

 

Thomas Duroux Directeur Général du château Palmer
Thomas Duroux, Directeur Général du château Palmer depuis 2004 © Château Palmer

 

 

Le vignoble du château Palmer, un terroir d’exception à Margaux

Situé au cœur de Margaux, le vignoble du château Palmer s’étend sur 66 hectares. Le dicton dit que « les plus grands terroirs médocains voient l’eau ». Tel est le cas au château Palmer. Regardant l’estuaire de la Gironde, le vignoble du château Palmer jouit d’un emplacement d’exception. Les vignes sont implantées sur des compositions pédologiques uniques qui font toute la grandeur du terroir de Margaux. Les sols sont ainsi constitués de graves garonnaises déposées le long du fleuve. Ces sols pauvres en matière organique et parfaitement drainés permettent de réguler les apports en eau pour la vigne.

 

La biodynamie au château Palmer

Pour respecter dans son intégrité le grand terroir du château Palmer et lui rendre hommage, le choix de la biodynamie s’est imposé peu à peu. D’abord par curiosité et dès 2009, la propriété a réalisé ses premières expérimentations. Un hectare de vigne a donc été dédié à la culture en biodynamie. Face au constat d’un vignoble en parfait état sanitaire, en 2013, 33 hectares du vignoble sont cultivés en biodynamie. Dès 2014, l’intégralité du domaine du château Palmer est converti en biodynamie.

 

Terroir du château Palmer à Margaux
Terroir du vignoble du château Palmer à Margaux © Château Palmer

 

Pionnier de l’appellation Margaux, le château Palmer applique les principes de la biodynamie. Le vignoble est ainsi considéré comme un organisme vivant en harmonie avec la nature. Par conséquent, il doit parvenir à l’autonomie et l’équilibre. L’objectif est donc de prendre soin de la plante tout en développant son système immunitaire afin qu’elle puisse résister aux aléas de la nature tout en donnant le meilleur d’elle-même.

 

La biodiversité au château Palmer : une symbiose parfaite avec la nature

Afin d’encourager la biodiversité sur le domaine du château Palmer, différentes mesures ont été mises en place. Le visiteur qui se rend au château peut s’étonner de prime abord de contempler cette osmose et cette harmonie qui règnent. La végétation est omniprésente et semble avoir trouvé ici un petit paradis pour se développer. Depuis la mise en place de la culture en biodynamie, la faune et la flore se sont incroyablement diversifiées. Des espèces sauvages telles que des perdreaux circulent dans les vignes en toute liberté. Insectes et oiseaux en tout genre ont fait leur grand retour.

En lieu et place de la monoculture de la vigne, le château Palmer est devenu un éden pour la biodiversité.

 

Les brebis du château Palmer

De début novembre à fin mars, tout un troupeau de 190 brebis vient paître dans les parcelles du vignoble du château Palmer. Alors que la vigne est en phase de dormance, les brebis viennent brouter l’herbe des rangées de vignes. Elles contribuent ainsi à réguler la pousse de l’herbe et maintiennent le vignoble en état tout en étant une source de fertilisant pour les sols grâce à l’apport naturel de matière azotée.

 

Les vaches de race bordelaise du château Palmer

Alors que la race de vache bordelaise était menacée d’extinction, le château Palmer a décidé dès 2014 de réintroduire ces bovins sur le domaine. En prenant cette décision, le château Palmer a remis en avant une coutume oubliée pratiquée depuis longue date par de nombreux châteaux bordelais. Au XIXème siècle, de nombreux domaines viticoles possédaient ainsi un troupeau de vaches qui permettait de fournir le lait mais aussi le compost pour le vignoble. Dans le bordelais, il existait alors une race rustique et ancienne à la robe noire et blanche : la race bordelaise.

En travaillant en collaboration avec le Conservatoire des Races d’Aquitaine qui a œuvré à la sauvegarde de la vache de race bordelaise, le château Palmer s’est doté d’un petit troupeau de 10 bêtes. Les vaches du château Palmer permettent ainsi de fournir le compost nécessaire à la fertilisation du vignoble. Entre les ovins et les bovins, la belle propriété de Margaux a trouvé l’équilibre parfait pour assurer l’harmonie de la vie sur le vignoble.

 

Les hommes et les femmes du château Palmer

Sur ce terroir aussi exceptionnel que rude et exigeant, la vigne s’épanouit pourtant d’une façon inédite et parvient à l’une de ses plus belles expressions. Ce résultat n’est possible que grâce au travail et à l’attention constante d’une équipe technique entièrement dévouée au vignoble. Découvrir le château Palmer, c’est donc partager quelques instants de la vie de ces hommes et de ces de ces femmes dévoués à la propriété.

Les dépendances bâties autour du château servent ainsi à abriter l’ensemble de la communauté Palmer pour former un petit village. Des maîtres de chai aux régisseurs, ouvriers, vignerons et vigneronnes, tous participent ensemble à la vie du château Palmer et de son vignoble.

 

Le chef du château Palmer et son potager

Les cuisines du château Palmer abritent l’un des secrets les mieux gardés de la propriété. Né au Japon, c’est après avoir fait ses armes auprès des plus grands chefs étoilés et dans les palaces que le chef Seiji Nagayama a posé ses valises au château Palmer. Cette fine lame japonaise a trouvé dans le potager du château de quoi laisser libre cours à sa créativité culinaire. Le chef ravit désormais les palais des fins gourmets en proposant d’étonnantes associations venant sublimer tant les aromates, les fleurs sauvages et les légumes du potager de Palmer, que les vins de la propriété. Plus qu’un monument de la culture viticole de Bordeaux, le château Palmer est ainsi devenu un lieu où nature, gastronomie et univers du vin ne font plus qu’un pour le plus grand bonheur des amateurs du domaine.

 

Grand Cru Classé château Palmer à Margaux
© Château Palmer

 

Les vins du château Palmer

Un style unique, une identité singulière, une expression aromatique distinctive et un toucher de bouche au velouté si soyeux et plein de relief… L’expérience de la dégustation des vins du château Palmer demeure toujours mémorable pour qui a eu la chance d’y goûter. Pour Thomas Duroux, « les vins de château Palmer n’explosent pas. Pas de démonstration. De la modération. Le temps de les apprécier dans leurs moindres détails ».

Grand Vin de la propriété, château Palmer exprime avec brio toute la complexité du terroir de Margaux. Merlot, cabernet sauvignon et petit verdot s’associent avec grâce dans un assemblage parfait. L’expression aromatique du bouquet vient charmer le nez par sa complexité. Notes de fruits, élégance des notes florales ou douceur chaleureuse des notes d’épices, rien ne manque. Le palais fait danser la bouche par le velours de sa matière, la texture soyeuse de ses tanins délivrant une impression de taffetas en s’étirant longuement en finale. Année après année, château Palmer se magnifie avec le temps. Pour les plus patients, il livre alors toutes ses inconnues aux palais les plus avisés pour boucler une équation parfaite.

 

Le chai du château Palmer à Margaux © Nicolas Joubard

 

Suivant les traces de son aîné, Alter Ego, le Second Vin du château Palmer est le Margaux de la spontanéité, de la gourmandise et du plaisir. Traduisant une expression du terroir différente de celle de son grand frère, Alter Ego est né du désir d’élaborer un vin tout en souplesse et en rondeur, au charme envoûtant. Le fruit se fait croquant, juteux, frais et vif pour un vin appréciable immédiatement dans l’éclat de sa jeunesse.  

Le château Palmer est aussi à l’origine d’une cuvée rare témoignant d’une pratique oubliée : celle « d’hermitager » les vins. Cette pratique consistait à assembler des grands vins de la Vallée du Rhône aux crus bordelais. Fruit de l’union du vin de château Palmer et d’un grand vin des Côtes du Rhône septentrionales, Historical XIXth Century Wine a ainsi vu le jour.

Enfin, terminons par dévoiler l’un des secrets du château Palmer… Rendant hommage à une coutume oubliée et pratiquée dans le Médoc jusque dans les années 30, le château Palmer produit une cuvée confidentielle et réservée à quelques rares initiés : le Vin Blanc de Palmer. Pour l’anecdote, c’est à la fin des années 90 que deux bouteilles de Palmer blanc sont retrouvées dans les caves du château. Dès lors, des cépages blancs bordelais sont réimplantés sur le domaine. Sauvignon gris, muscadelle et loset sont ainsi à l’origine de ce vin blanc médocain aussi rare que singulier.

 

Goûtez à tout ce que Margaux a de plus beau et raffiné à vous offrir en redécouvrant le style d’une icône de Margaux…